Marjan Seyedin est née à Téhéran (Iran).
Après avoir validé un master d’Arts Graphiques à l’université d’Azad à Téhéran, elle poursuit son cursus à l’université Marc Bloch de Strasbourg où elle travaille actuellement sur une thèse ayant pour sujet « L’animal et l’animalité dans l’art actuel. Recherche sur les fondements et les aspects d’une idée ». Elle obtient également son diplôme à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg en section gravure en 2007. Elle complète ensuite sa formation dans l’atelier de taille douce René Tazé à Paris.

Grâce à une bourse de l’Académie des Beaux-arts de Paris, Marjan participe à une résidence d’artiste de 2009 à 2013. Elle part également deux mois en résidence de gravure en Chine (Guanlan, Shanzhen) en 2013. En 2016 elle est en résidence à la Casa de Velázquez à Madrid. Elle travaille avec plusieurs galeries en Iran, aux Etats Unis et à Paris (notamment chez Document 15). Son travail de graveur est récompensé en 2007 par le prix Gravix, et en 2010 par l’Académie des beaux arts avec le prix Pierre Cardin.

Le monde animal guide ses sujets d’inspiration en lui permettant d’exprimer une certaine vision de l’homme. L’étrangeté domine, avec humour et drame, dans ce monde ou des bêtes sombres et silencieuses, aux yeux clos ou grand ouverts, en meute compacte ou solitaires donnent à ressentir leur propre humanité. Les formes s’imposent avec force, à travers un univers graphique où le regard se perd parfois comme s’il survolait des reliefs et cratères de planètes inconnues.

Hélène Damville